Accueil
Projets
Agence
Actualités
Chantiers en cours
Publications
Contact
Projets > culturel et public >

Surface : Le château se développe sur 4 niveaux d’environ 250.00m² S.H.O.N. chacun : le sous-sol, le rez de jardin, le premier étage et les combles. La surface de l’extension est de 221.00m² S.H.O.N.

Ce programme a pour objet, la restructuration du château Capdeville en maison des vins et du tourisme et la création d’une extension servant de lieu de réceptions (séminaires, mariages) avec un espace traiteur.

Description du paysage :

Le château se situe au milieu d’un magnifique parc arboré d’une superficie de 62 678m², propriété de la commune, dont l’accès se fait par la route de Villaudric, accès sécurisé par un tourne à gauche.

Le terrain est relativement plat devant le château et descend derrière.

Le bâti environnant est un lotissement de maisons individuelles sans caractère.

La route desservant le terrain a déjà été aménagée par la Commune avec des places de stationnements pour les bus.





Insertion dans le paysage :

L'implantation générale du projet découle de la volonté d’arrêter la voiture le plus tôt possible sur la parcelle, se traduisant par un parking de 35 places situé prés de l’accès, en limite de propriété. Cet aménagement ne nécessite aucun abattage d’arbre, il sera bordé par une haie végétale filtrant les vues entre le château et les habitations du lotissement.

L’extension se situe à l’opposé dans un cadre plus naturel, au milieu d’une clairière ensoleillée, féérique, cernée de toutes parts par de vieux chênes, mais ne nécessitant aucun abattage d’arbres. Cette extension est directement accessible par un cheminement piéton devant le château et par une allée de service cachée derrière ce dernier.



Choix architecturale : entre patrimoine et modernité

Avant tout, le château de Capdeville, Maison datant des années 1870 devait être rénové. Il s'agissait aussi de créer une extension en concevant une architecture qui correspond à des besoins contemporains et en relation avec celle du patrimoine ancien.



A l’image sobre et raffinée du vin nous ajoutons les valeurs « jeunes et modernes » en accord avec les vins de l’Appellation Fronton. Il nous semble que ce concept est à même de répondre à une demande d’authenticité de la part du tourisme. Notre volonté d’être le plus respectueux possible de l’esprit du château, d’éviter le «façadisme», le phénomène de mode, l’ostentatoire, la signature, se traduit par une extension partiellement enterrée, avec un niveau fini intérieur à la même hauteur que le sous-sol du château.



Tous les visiteurs, à mobilité réduite ou pas, peuvent accéder au niveau enterré de l’extension par une rampe extérieure traitée comme une promenade architecturale.

La lumière naturelle, nécessaire à la fonction de l’extension, un lieu de réception, pénètre largement dans le volume, par une façade entièrement vitrée ou entièrement ouverte donnant sur un espace extérieur, une cour anglaise doublant ainsi la surface de 200 m² à 400 m² délimité par un mur de béton. Le rapport au parc devient plus intime.





Végétation :

L’implantation générale du nouveau bâtiment ne nécessite aucun abattage d’arbres.

Le projet prévoit un aménagement paysager du parking ainsi que la mise en place d’un rideau végétal entre ce parking et le lotissement voisin.



culturel & public
habitat individuel
habitat collectif
urbanisme
scolaires
tertiaire
industriel
hôtellerie
design

© Ar-Quo 2011 Agence d'architecture Toulouse | Site réalisé par HEURISKO .