Accueil
Projets
Agence
Actualités
Chantiers en cours
Publications
Contact
Projets > tertiaire >

Un cadre en béton brut...

Le niveau de la parcelle se situe en contrebas de la RD 935.

Les constructions les plus proches sont des bâtiments à usage d’activités artisanales, industrielles ou commerciales donnant une image « anarchique » du linéaire de RD935, conforme à l’image banale et chaotique de ces zones d’activités le long des routes à grande circulation (extrait du diagnostic de la zone d’activité par l’agence turbines).



Le projet consiste à créer un bâtiment d’architecture résolument contemporaine, montrant le dynamisme de la communauté des communes Echez Montanères.

Cette volonté se traduit par un volume sobre et pur, une forme simple «sans gesticulations», un long parallélépipède (8.00mx20.00m) avec une toiture terrasse : une sorte de cadre en béton flottant à 0.60m du sol rempli partiellement de verre au sud et de métal noir au nord.



La légèreté, la transparence du verre est renforcée par la terrasse également « encadrée ».



Le projet se situe sur la zone d’activité du Bosquet, à l’entrée de la commune d’ANDREST prés de TARBES (65), dans un lotissement artisanal.



La sobriété du volume est renforcée par l’emploi limité de matériaux (béton et verre), matériaux bruts sans fioritures...



La forme étirée permet d’orienter tous les bureaux au Sud, façade entièrement vitrée mais aussi protégée de l’ensoleillement d’été par le cadre béton.

A cette « longue fenêtre » entièrement ouverte sur les Pyrénées s’oppose l’opacité de la façade Nord où sont installées les pièces de service (sanitaires, archives, coin kitch): le projet tourne volontairement le dos aux autres bâtiments de la zone.



Le pignon en béton sur la RD 935 servira de support à la signalétique de l’entreprise afin d’éviter la surenchère de panneaux publicitaires.

culturel & public
habitat individuel
habitat collectif
urbanisme
scolaires
tertiaire
industriel
hôtellerie
design

© Ar-Quo 2011 Agence d'architecture Toulouse | Site réalisé par HEURISKO .